Away We Go – Kalbarri

Après 8 heures de route pour arriver à destination, Virgile et ses amis se sont arrêtés à Kalbarri où ils ont passé l’essentiel de leur temps à pêcher de nuit comme de jour (essentiellement des « tailor fish » pour les connaisseurs), faire du 4×4 dans les dunes, etc. 

« Aucune présence féminine » étant un des principes de ce week-end, je n’ai pas beaucoup de détails à vous donner mais le poisson frais était excellent et le soleil au rendez vous. En attendant, voici les quelques (rares) photos prises par Virgile pendant le week-end. 

Un tour a deux blog voyage travel perth australia kalbarri western australia peche fishing beachsea plage

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing beachsea plage

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing beach

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing catch

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing beach sea

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing sunset

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing coucher de soleil sunset

Un tour a deux blog voyage travel  perth australia kalbarri western australia peche fishing coucher de soleil

 * * *

After 8 hours drive to get there, Virgile and his friends stopped at Kalbarri where they spent most of their time fishing all day and night (essentially « tailor fish » for the experts).

« No woman » was one of the rule for this weekend. I do not have many details but the fish was excellent. Here are some (few) photos taken by Virgile during the weekend.

Nous étions sur la route… #2

Nous ne sommes restés qu’une seule journée à Kalbarri, ce qui est bien trop court pour tout voir, notamment la beauté et la diversité des paysages qu’offre la région. Et puis, il faut dire que cela avait pourtant mal commence.

Arrivés la veille, nous nous sommes présentés à l’office du tourisme pour avoir des idées de randonnées à faire dans la région (notamment les gorges du parc national de Kalbarri) et là, on nous a fait un peu peur. La demoiselle qui nous a reçu nous a un peu alarmé et nous a dit qu’il fallait faire très attention pour effectuer des randonnées sous cette chaleur : avoir au minimum 3 à 4 litres d’eau par personne, crème solaire à gogo etc. Elle nous a ensuite expliqué que la température dans les gorges était 10 degrés supérieur à celle donnée par Monsieur Météo soit 45 degrés. Tout de suite, on se sent moins l’âme du randonneur.

Nous avons donc opté pour la sécurité et avons exploré la majorité des gorges très tôt le matin en nous déplaçant d’un point de vue à un autre en voiture. Malgré le niveau de l’eau de la rivière assez bas, les points de vues n’en restaient pas moins splendides.

Kalbarri Gorges by untouradeux.com

Kalbarri Gorges 2 by untouradeux.com

Kalbarri Gorges 3 by untouradeux.com

Nous avons ensuite changé radicalement de décor en découvrant la cote ouest de Kalbarri et ses kilomètres de falaises se jetant dans l’océan indien. Superbe. Un seul regret : ne pas avoir eu assez de temps pour longer la cote à pied via un des chemins de randonnées prévu à cet effet.

Kalbarri Cliffs by untouradeux

Kalbarri Cliff by untouradeux

Kalbarri Cliffs - untouradeux.com

Kalbarri Cliffs by untouradeux.com

Kalbarri Cliff by untouradeux.com

Nous avons terminé notre séjour à Kalbarri sur une note plus que sympathique : partager quelques moment avec les pélicans de la région. Nourri chaque matin par un bénévole, ces animaux restent quelques temps dans les environs avant de continuer leur chemin. Nous avons d’ailleurs appris que ces lourds oiseaux pouvaient voler 24 heures d’affilée et couvrir 500 km en un jour. Chapeau bas.

Kalbarri Pelicans by untouradeux

Kalbarri Pelicans by untouradeux.com

Kalbarri Pelican by untouradeux.com

* * *

We only stayed one day in Kalbarri, which is far too short to see how beautiful the landscapes are.

Arrived the day before , we went to the tourist officeto see which kind of trails we could do in the area, specially the gorges of Kalbarri National Park. Well, the lady who received us scared us a little. She told us to be really careful to make hiking with the actual heat : constanly have at least 3 to 4 litres of water per person per day , sunscreen, etc. Then, she explained that the temperature in the gorges is normally 10 degrees higher than the normal, so like 45 degrees. Whan she told us that, we strangely stopped thinking about hiking.

So, we opted for the safety card and explored most of gorges early in the morning by driving from one lookout to a another. Despite the water level of the river, the views were splendid.

Then, we discoved the coastal cliffs of Kalbarri. It was so great ! Just one little regret: not having enough time to walk along the coast via the footpaths.

We ended our stay in Kalbarri with a more lovely meeting. We spend some time with the pelicans. Fed each morning by a volunteer, these animals stayed some time in the area before continuing on their way. We learned that these heavy birds could fly for 24 hours straight and cover almost 500 km in one day. Respect.