Leighton Beach

Pour résumer ce week-end, je n’ai qu’un seul mot qui me vient à l’esprit : surf.

Que cela soit samedi avec des amis ou dimanche en couple, nous avons pratiquement élu domicile à Leighton Beach, plage située à moins de 20 minutes de la maison. Nous n’y étions jamais allés et nous avons beaucoup aimé.

Soyons honnête, j’ai tout de même bu la tasse à plusieurs reprises. Certaines vagues faisaient près de 2 mètres et lorsqu’on arrive pas à « prendre la vague », on a la désagréable sensation d’être dans une machine à laver et d’attendre que ça passe.

Le plus assidu reste quand même Virgile qui, si on ne le force pas à partir, pourrait rester des heures dans l’eau. Il va même surfer lors des pauses déjeuner les vendredis midi, c’est pour dire !

DCIM101GOPRO

DCIM101GOPRO

DCIM101GOPRO

DCIM101GOPRO

* * *

This weekend, I have only one word that comes to mind if I want to be concise : surfing.

Whether Saturday with friends or Sunday as a couple, we practically live this week end in Leighton Beach, located at less than 20 minutes from the house. We had never been there and we loved it.

Let’s be honest, some waves were about 2 meters high and when I didn’t « catch the wave » I had the unpleasant feeling of being in a washing machine.

The most assiduous person was Virgile. If we don’t force him to leave, I ‘m sur he could spend few more hours in the water. He went surfing even during lunch time on Friday afternoon !

Aïe

Tout va bien… mais nous avons tout de même découvert l’univers de l’hôpital ce matin.

Après la vérification quasi quotidienne des prévisions météorologiques pour faire du surf, nous décidons avec 3 amis de partir surfer ce matin. En plein hiver, j’ai opté pour la balade le long de la mer avec une amie (vous saurez tout).

Et là, l’accident bête. Lors d’un roulé boulé dans une vague de Virgile et de sa planche de surf, cette dernière rebondit contre le fond de l’eau et Virgile vient se casser le nez dessus. Et avec le type de bruit bien sympathique qui va avec. Impossible à éviter et surtout, impossible à prévoir. Ça saigne de partout mais le poste de secours nous dit d’aller à l’hôpital. Nous, on pense tout de suite aux requins (et leur gout pour le sang) mais apparemment, eux, ils continuent à surfer. A l’australienne quoi.

A l’hôpital, ils nous disent que le nez est bien cassé mais qu’ils ne feront rien immédiatement. Nous recevrons une lettre dans les prochains jours nous donnant RDV pour une opération. En attendant, Monsieur a un nez pas tout à fait droit mais la douleur est réduite et il est en train d’inventer une histoire de « bad boy » (genre j’ai du défendre ma copine et on m’a frappé…) pour ses collègues féminines du travail.

Le pire pour lui : qu’il doit attendre avant de surfer à nouveau. Pfff..

—————————————-

All is well … but we discovered today the hospital world.

After checking almost daily the forecast to surf, we decided with 3 friends to go surfing this morning. In winter and with this kind of temperatures (14° the morning), I opted for a morning walk along the sea with a friend (well, now, you know everything).

And then the stupid accident happened. In a wave, Virgile has broken his nose above his surfboard. And the type of noise that goes with it wasn’t very nice. Unavoidable and especially unpredictable. It’s bleeding everywhere in the water but the lifeguard boy told us to go to the hospital. We immediately think about the sharks (and their appeal for the blood) but apparently for them, it was no big deal.

At the hospital, they tell us that the nose was broken but they will not do anything immediately. We receive a letter in the next few days giving us an appointment for an operation. Meanwhile, Mister V. has a nose not quite right but the pain is reduced and now, he’s inventing a story of « bad boy » (eg : I have to defend my girlfriend and I was hit by a guy… ) in order to give a good story for his women colleagues at work.

The worst thing for him : he must wait before surfing again. Yes, I know…

Secret Harbour

Surf. Encore et toujours.

Bon, pour ce coup là, j’avoue, je n’ai pas suivi l’engouement à tout épreuve de Virgile qui est parti vendredi dernier à 7 heures du matin pour aller surfer avec un ami à 1 heure de route de la maison. Je cite : « c’est l’heure où il y a les meilleures vagues ». Mouai. Bref, moi, je préfère mon lit.

Forcément, qui dit surf, dit aussi test de la nouvelle Go Pro. Et hop, une vidéo de Monsieur sur sa planche le week-end dernier (en ce moment, c’est surf TOUS les we).

Samedi, nous sommes retournés à Secret Harbour avec des amis. Après 1 heure de route donc, on ferme la voiture… avec les clés dedans. Ça,c’est fait. Nous voilà donc en train d’appeler un week end pour être dépané. Bien sur, les cléfs de la maison étaient aussi dans la voiture. Cela n’aurait pas été drôle sinon 🙂 Enfin, après un peu d’attente, un gentil Monsieur est arrivé et a ouvert la portière comme dans les films, avec la tige en fer et tout et tout. Reste à savoir combien va nous coûter notre bévue…

DCIM101GOPRO

DCIM101GOPRO

Bon, le côté un peu flippant, c’est que l’on a appris par les news le lendemain que, la veille, à l’endroit même où nous nous baignions, un requin-tigre a mordu dans une planche d’un des surfeurs. Brrr. Ca fait froid dans le dos. Heureusement, personne n’a été bléssée. Mais bon, quand même. 

DCIM100GOPRO

DCIM101GOPRO

—————————-

Surf. Again and again.

Well, for this one, I admit, I havn’t followed all the enthusiasm of Virgile who left last Friday at 7:00 am to go surfing with a friend at one hour drive from home. I quote: « This is the best time for the best waves. » Humm. Well, to my point of view, I prefer my bed.

Inevitably, he also tested the new Go Pro. And presto, a video of Mr. Virgile on the surfboard the last weekend (at the moment, we surf every week end).

Saturday, we went back with friends to Secret Harbour. After 1 hour drive, we left the car … with the keys inside. That is done. So here we are now calling someone to help us. Of course, the keys of the house were also in the car. This would not have been funny if it wasn’t inside too:) Finally, after a short wait, a nice guy arrived and opened the door like in the movies, with the iron rod and everything. We now are just a little bit worried to see the bill… 

Well, the creepy thing is that we learned from the news the day after that at the same place the same day where we bathed, a tiger shark bit into a sheet of one of surfers. Brrr. It’s chilling. Fortunately, nobody was injured…